cours

Guy Lafleur (My Speech in French)

Ce matin, nous avons eu nos «exposés orales». Je suis fier de nous. Tout le monde a bein fait, particularement quand je pense que nous parlions en français pour dix minutes! Mon exposé orales était sur Guy Lafleur. Je lui ai recherché en anglais, et puis j`ai traduit tout en français. J`ai essayé utiliser tout que j`apprends a propos des verbes imparfait et passé composé, mais c`est très difficile. Mon animatrice a aidé moi hier. Quelque chose que elle a dit était très interessant et important: je dois penser en français, pas en anglais. Je comprends, mais je ne pense pas que je suis prêt pour ça - je ne sais pas penser en français!

Alors, ici est mon exposé orale:

Guy Lafleur est né le vingt septembre mille-neuf-cent-cinquant-un. Ses surnoms sont «flower» et «le démon blond». Mais, qui est le démon blond? Pourquoi est-il célébre?

Je connais Guy Lafleur parce que cette affiche était accroché dans le bureau dans la maison de ma famille quand j`étais jeune. Je savais qu`il était un joueur de hockey parce qu`il portait un uniforme de hockey. Je savais qu`il était surnommé «flower» parce qu`il y a les mots «flower power» au bas de l`affiche. Je savais que quelqu`un dans ma famille l`avait recontré parce qu`il y a un autographe à la gauche de l`affiche. Mais, c`est tout!

Alors, Guy Lafleur était un joueur de hockey. Il a joué dans la position de l`ailier droigt. Il a joué pendant dix-sept saisons. Il était le premier choix pour les Canadiens de Montréal en mille-neuf-cent-soixante-et-onze, et il a joué pour les Canadiens pendant quatorze saisons. C`est bien qu`il était choisi par les Canadiens parce que c`était son rêve depuis son enfance. Il voulait ressembler Jean Béliveau, un joueur de centre pour les Canadiens. Il voulait porter les coleurs bleu, blanc, et rouge comme Béliveau. Donc, en mille-neuf-cent-soixante-et-onze, Lafleur a porté le bleu, le blanc, et le rouge pour le première fois.

Béliveau avant annoncé qu`il arrêtait sa carrière l`année précédent, et lui offrait le numéro quatre. Mais, Lafleur refusait parce qu`il était trop intimidé - il y avait la pression associée au célébre numéro quatre. Il a décidé de porter le numéro dix. Beintôt, il devonait reconnu pour ses longs cheveux blonds, ses bons coups, et son style de patinage fluide.

Il a gagné la coup Stanley cinq fois dans les années mille-neuf-cent-soixante-dix. Aussi, il a eu six année consecutives qu`il a fait plus de cinquante buts. Aussi, il a accompli mille-point en juste sept-cent-vingt jeus, ce qui était le plus rapide. Il a joué de bonnes années avec les Canadiens, et les années mille-neuf-cent-soixante-dix était bonnes pour Lafleur.

my presentation poster

my presentation poster

Avant Lafeur, les Canadiens avaient d`autres légends, comme Howie Morenz, Maurice Richard, et - le héros de Lafleur - Jean Béliveau. Aussi, il a joué en même temps qu`une autre légende, Ken Dryden, le gardien de buts des Canadiens. Bobby Orr a joué pour les Bruins de Boston et les Black Hawks de Chicago pour le premier sept ans de la carrière de Lafleur. Wanye Gretsky a fait ses débuts au hockey en mille-neuf-cent-soixante-dix-neuf. C`était un bon temps pour être avec les Canadiens et être dans le jeu du hockey!

Qu`était-ce que se passe au Québec quand Lafleur jouait du hockey?  À le même temps que Lafleur commençait sa carrière avec les Canadiens, le province du Québec a eu quelques années interesantes, politiquement. En mille-neuf-cent-soixante-dix, il y avait la Crise d`Octobre, quand le FLQ a enlevé james Cross et a assassiné Pierre Laporte. Aussi, le loi vingt-deux, la loi sur la lange officielle, et la loi cent-un, la charte de la langue française sont passé. Ces lois faisait du français la langue officielle de la province de Québec.

Puis, le bingt-quatre de mars, mille-neuf-cent-quatre-vingt-un, Lafleur s`est endormi qund il conduait, et il a eu un accident de voiture. Parce qu`il s`était blessé, il a joué seulement cinquante-un jeus, et cette saison a été la première saison depuis mille-neuf-cent-soixante-quatorze qu`il n`a pas marqué cinquante buts et plus dans une saison. Mais, après l`accident, il s`est rendu compte que sa famille était plus importante que les fêtes. "When trouble comes, it`s your family that supports you," il a dit. Il a décidé de quitter apès quatorze saisons. Après le trois ans obligatoire, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey en mlle-neuf-cent-quatre-vingt-huit.

Mais, attendez! Son histoire n`est pas finie! Combien d`années est-ce que j`ai dit il a joué au hockey? Oui, dix-sept. Et combien d`années est-ce qu`il a joué avec les Canadiens? Oui, quatorze. Donc, il a eu encore trois ans...

Apparemment, il n`était pas prêt pour en peu de calme et silence. Il a repris sa carrière au hockey quand il est devenu un membre des Rangers de New York. Là, il a joué seulement pour un ans. Après ça, il a été échangé aux Nordiques de Québec. "I would like to end my career in Quebec," il a dit, "where it began." Il a joué pendant deux saisons avec les Nordiques avant de prendre sa retraite en mille-neuf-cent-quatre-vingt-et-onze - en fait.

Maintenant, le numéro dix n`est plus utilisé par les Canadiens. Il est encore reconnu comme un des meilleurs de l`équipe. Combien de coupes Stanley a-t-il gangé avec les Canadiens? Oui, cinq. Aussi, il a le plus de points de tous les Canadiens, avec mille-deux-cent-quatorze-six points. Ce n`est pas étonnant que le démon blond est encore populaire aujourd`hui!

Étudier

verbes
verbes

I have my mid-term tomorrow. I can`t believe it`s been 3 weeks already! The picture shows the number of verbs I have to have memorized...l`indicatif au présent, future proche, passé composé, et l`imparfait. It`s weird for me to think that I can count the number of verbs that I know in a language. (I wonder how many English ones I know...) I also need to know my masculin and feminin nouns, how to plurialize those nouns, articles, how to write questions, negatives like ne...jamais, ne...plus, etc., the masculine and feminine forms of adjectives, where to put those adjectives (ie. before or after the noun), and adverbs of time, place, manner, etc. I wrote out all the verbs on these index cards, colour-coded for verb group (regular -er, regular -ir, irregulars), highlighting the participe passé and the stem to form the imparfait. I`ve drawn all the nouns as pictures in blue or pink ink - sexist, I know, but it helps me to see the masculine and feminine! I`ve also made a stack of adverbs and their meanings on half-sized index cards. It`s really just a lot of memorization, so far!

It`s a lot to know for one test, but the hardest part for me is knowing that I`ve studied this all before. Nothing I`ve learned is new to me - okay, not true in that I knew everything (or know everything now) about these topics, but I`ve taught all these before. I`m thankful for the practice because I certainly need it! I just look forward to the next couple weeks when I will learn new verb tenses like plus-que-parfait.

La Classe des Phonétiques (What I've Learned in My French Phonetics Class)

Je vais normalement à les classes des phonétiques à l`école. Il y a des classes chaque jour après les ateliers, donc j`ai un long jour. Mais le temps vaut la peine parce que j`apprends beaucoup. J`espérais que la classe aidait avec ma dictée parce que nous apprendons comment prononcer les sons de français, mais non. La dictée était très difficile de toute façon. Mais, en plus de ça, c`est bon. Notre professeur est très drôle, et il fait ce plus facile être à l`école de 8h30 à 16h45 chaque jour. Nous apprendions à propos de touts les voyelles en français, qu`est très utile. Je veux practiquer mes voyelles plus souvent, particularement les sons de «e» différents. J`apprendais que je prononçait le mot «lait» incorrectement pour tout ma vie. Je pensait que «ait» était prononcé comme «é» (comme  le «eh» Canadian), mais non, c`est comme «è». Maintenant, quand je demande pour le lait à souper, j`ai besoin de dire le mot duex fois parce que je dis «lé» toujours la premiere fois! Aussi, la classe en les voyelles nasale était très amusantes et utiles.

Maintenant, nous apprendons à propos des consonnes, comme le «r» célèbre. Aussi, le professeur enseign comment parler comme les Québécois. Par exemple, «je suis» n`est pas prononcé normalement avec deux syllabes. C`est prononcé normalement comme «shwee». J`écoutais ça beaucoup de temps à la télévision. Lentement, et avec beaucoup d`entraînement, j`apprends comment parler avec un meilleur accent.

* * *

I usually go to the phonetics classes at the school. There are classes each day after our workshops, so it`s a long day. But the time is worth it because I learn a lot. I had hoped that the classes would help with my dictée because we learn how to pronounce the French sounds, but non. It was very difficult anyways. But, other than that, it`s good. Our teacher is very funny, and he makes it easier to be at school from 8:30 am until 4:45 pm each day.

We have learned about all the vowels in French, which is very useful. I want to practice my vowels more often, particularly, the different "e" sounds. I learned that I`ve been pronouncing the word lait incorrectly my whole life. I thought that "ait" was pronounced like "é"  (like the Canadian eh), but no, it`s like "è". Now, when I ask for the milk at supper, I need to say the word twice because I always say the first time! Also, the class on nasal vowels was very fun and useful.

Now we`re learning about some consonantes, like the famous "r". Also, the teacher teaches how to speak like the Québecois. For example, je suis is not normally pronounced with two syallables. It`s normally pronounced like "shwee". I`ve heard that a lot on TV. Slowly, and with a lot of practice, I`m learning how to speak with a better accent.

Une Dictée (How I Failed My French Oral Test)

A town on the St. Lawrence River, QC

A town on the St. Lawrence River, QC

Friday, we are going to have a dictée worth 10% of our final grades. Today we had our first practice. Mon dieu, c`est trés difficile! I didn`t know the word for "comma" (« une virgule») so I kept writing it as a wordI was concentrating so much on listening that I didn`t even notice I kept writing the same word again and again. The good news is that my professeur says that only verbs will count; the bad news is that when you don`t understand what you hear, it`s difficult to know what is or isn`t a verb! Below is what I wrote and, in italics, the proper paragraph and all its verbs.

La Racontre de Robinson et Vendredi

Je me souviens de se jour de décembre virguiel racontre Robinson. Trente siuvages viennent d`abordée mon île. Je le survielle du eau de la colling. Que fontille? Que repartille? Je suis pré à combattre. Sans dans viellgeille bon de se souvre. Les autres le pour suivre. Mon cour de feu les arrêtes nettent. Il sans fruits. Le sauvage pour suiver reste avec moi et me manifeste sa raconessance. Je decide de le nom est Vendredi. Je lui donne un largement et des vetements. Des armee nous vivons ensembles sur mon île désert.

La Rencontre de Robinson et Vendredi    

Je me souviens de ce jour de décembre, raconte Robinson. Trente sauvages viennent d`aborder mon île. Je les surveille du haut de la colline. Que font-ils? Que préparent-ils? Je suis prêt à combattre. Soudain, l`un d`eux se sauve. Les autres le poursuivent. Mon coup de feu les arrête net. Ils s`enfuient. Le sauvage poursuivante reste avec moi et me manifeste sa reconnaissance. Je décide de le nommer Vendredi. Je lui donne un logement et des vêtements. Désormais nous vivons ensemble sur mon île déserte.

à l`école (In Which I Find Out My French Class Placement & Celebrate By Eating Sugar)

This morning, I finally found out which class I was placed inand it wasn`t débutant plus! I`m actually going to be taking an intermediate (whoo!) course called University French 1. So far, so good. My teacher speaks trés lentement, so I can understand about 80-85% of what he says.

This afternoon, we also had our first workshop, les ateliers. It turned out to be an explanation of the program (the rules, a discussion of how to properly ride a bike in town, a tour of the school, the distribution of town maps and program calendars, etc), but perhaps tomorrow we`ll get started on discussing le société québécois.

Finally, this evening was my first excursion: we toured a cabane à sucre just outside of town. Our "hike" was really just a few steps into the forest to look at a cabin that isn`t in use right now (as it`s summer, and so not exactly in season), then we returned to the parking lot area and ate our sack dinners. I wondered if that`s all there was, but of course not. It`s complicated to explain -- in English,  let alone in French -- but somehow we pressed syrup off of a trough full of snow and onto a small paddle so we could eat the syrup like a popsicle (pictured). It was delicious. After some French camp songs, we were given another paddle covered in sugar, this time of a solid variety that looked like peanut butter. It was also delicious, but tasted much, much too sweet for me.

Maintenant, je suis trés fatiguée. A whole day of French is a lot to handle. Plus, I`m trying to meet people and learn their names, which is already a difficult task for me. Also, trying to write a coherent journal at the end of the day is probably not the best timing -- especially since I would like to start writing en français. Brain overload today; it`s time for bed. Bonne nuit.

Jour 2 (Day 2 in Trois-Pistoles)

A church in Trois-Pistoles, QC

A church in Trois-Pistoles, QC

It's Day 2, and I'm starting to find my way. Last night, I watched TV with my host family with French subtitles and my electronic French dictionary. I learnedwhile watching Australia's Next Top Modelthat sur-le-champ means 'right away'. (See, you can learn something while watching reality TV!) I chatted with my host family plenty while we flipped though the channels, and they said I was already making progress.

By this morning, the wonderful lady who will be hosting myself and thirteen others for two meals a day said the same thing! I was quiet during brunch and souper yesterday, partly because I was with one other student who was very good with her French and was chatting away with our host. Me, being somewhat overwhelmed with the immersion process, had trouble difficulty inserting myself in the conversation. Everyone, including myself, is pleased that I'm making progress already.

My two other housemates, both from New York State, arrived early this morning (04:30, early). They both seem nice, so I feel like my housing situation is very good. All three of us rented bikes today. (Mine has a terribly uncomfortable seat.)

We stopped by l`école to choose our afternoon activities; I chose one called Société québécoise and another called Création littéraire. The coordinators are making final touches on our selections tonight, so I will find out tomorrow if those will in fact be my activities or not, and also what my language class level will be! According to the terribly difficult online placement test, I should be one step above absolute beginner, or as the daughter of my host family says, débutant plus. We`ll see!